INFOS CONFIG.


 

    Voici quelques infos sur divers paramètres utilisés,dans divers config packet,"TFPCX,etc. . .".

 

CHECK  ( Test d'activité   AX.25 : timer T3)

Ce paramètre correspond au timer T3 du protocole AX.25. Il s'agit d'un test effectué toutes les N secondes afin de déterminer si la station distante est toujours active dans le cas où il n'a pas d'échange de données. Ce test utilise des trames du type RR. En cas de non réponse et après plusieurs essais (cf. RETRIES) une procédure de déconnexion est activée. En pratique : un test toutes les 5 mn ( 300 secondes ) est suffisant.

Commande

Min

Défaut

Max.

Unité

TAPR

CHECK

0

30

250

 x 10 sec.

HOST DED

@T3

0

-

65535

 x 10 ms

 

 

DWAIT  (Digi Wait , attente digipeater )

Ce paramètre est à l'origine prévu pour les liaisons via relais (mode digipeateur store & forward ) sur fréquence (qrg) unique.

  [Station 1] <-------> [digi] <------> [Station 2]

Au niveau des stations, un temps d'attente supplémentaire avant émission permet au "digi" - dont le DWAIT vaut obligatoirement 0 - d'émettre en priorité dès que la QRG est libre.

En principe cette temporisation s'ajoute au timer "PERSIST" qui gère le système d'attente aléatoire.  On peut positionner DWAIT à 0 si l'on n'utilise pas de ce type de relais.
 

Commande

Min

Défaut

Max.

Unité

TAPR

DWAIT

0

16

250

 x 10 ms

HOST DED

Non paramétrable

 

 

 

 

 

 

FRACK  (Frame acknowledge , acquittement de trame)     AX.25 : timer T1

Cette temporisation FRACK correspond au "Timer T1" du protocole AX.25. Ce paramètre indique le temps maximum d'attente d'acquittement de la dernière trame émise. Passé ce temps il y a réémission de la trame ( un retry  ).

En pratique FRACK = 5 secondes fonctionne bien (1200 Bds). Une valeur de quelques secondes n'est pas pénalisante car si les conditions de transfert sont favorables, les acquittements seront reçus bien avant la valeur FRACK (expiration Timer T1).

Commande

Min

Défaut

Max.

Unité

TAPR

FRACK

1

3

15

Sec.

HOST DED

F

1

-

15

Sec.

 

 

MAXFRAMES ( Nombre de trames max.  ,   AX.25 : paramètre K )

Ce paramètre défini le nombre de trames émises (de longueur PACLEN) en une seule fois par le TNC. Ces trames seront généralement acquittées d'une manière groupée. ( Voir aussi paramètre RESPTIME). Si la liaison radio est fiable on aura tout intérêt à expédier un maximum de trames (mais c'est très rarement possible !). En 1200 Bds un MAXFRAME de 2 semble être une bonne base de départ .

Commande

Min

Défaut

Max.

Unité

TAPR

MAXFRAME

1

2

7

 Trames

HOST DED

O

0

-

7

 Trames

 

 

PACLEN ( Packet Length , longueur paquet ,  AX.25 : paramètre N1 )

Ce paramètre indique le nombre d'octets max. qu'une trame du type information pourra transporter. AX.25 prévoit une valeur de 256 octets par trame.

Commande

Min

Défaut

Max.

Unité

TAPR

PACLEN

64

255 
( 0=256 ! )

 Octets

Remarque: en mode HOST ill n'y a pas de commande particulière. La longueur des paquets est contrôlée par le logiciel (valeur limite = 256 octets) .

Si l'on doit traverser un système réseau mettant en oeuvre des entêtes de protocoles , il faudra au préalable adapter la longueur du PACLEN de façon à éviter un découpage (fragmentation) systématique des paquets .

Le tableau suivant donne un ordre de grandeur du PACLEN en fonction du type de liaison :


 

Type de liaison

PACLEN max.

Remarques

Directe

256

 

Via digi. niveau 2

256

 

Via réseau Flexnet

256

 

Via réseau FPAC / ROSE

250

(Entête protocole 3 à 5 Octets)

Via réseau Thenet 

230

(Entête protocole 20 Octets)


 

En ce qui concerne les serveurs du type FBB ,  PACLEN par défaut = 250. On réduira cette valeur à 230 si l'on passe par réseau du type Thenet (NET/ROM).

 

 

PERSIST (persistance)

Le protocole AX.25 utilise le système "CSMA" (Carrier Sense Multiple Access). Ce système impose une écoute préalable avant émission afin de déterminer si la fréquence est libre (signal DCD). Si 2 stations (ou plus) décident d'émettre il y a risque de collision de trames. Pour éviter ce problème on impose une attente aléatoire avant émission. De cette manière on espère que les stations "en compétition" auront des temps d'attente différents et qu'une seule station passera en émission.

Le paramètre PERSIST permet de déterminer la probabilité d'émission dès que la fréquence est libre. Avant d'émettre le TNC effectue un tirage au sort d'une valeur parmi 256 ( plage de valeur : 0 à 255 ). Si cette valeur est inférieure au paramètre PERSIST il y a émission sinon il y a attente durant une période égale à SLOTTIME (de l'ordre de 10 ms) et on recommence le tirage.

La probabilité d'émettre sans attente dès que le fréquence est libre est égale à :

        PERSIST + 1
   p = -------------
           256
 

 PERSIST

 PROBABILITÉ

 Remarques

 255

 1

 Pas d'attente

 127

 0,5

 1 chance sur 2 de ne pas attendre

 63

 0,25

 1 chance sur 4 de ne pas attendre

 31

 0,125

 1 chance sur 8 de ne pas attendre

 etc.

 etc.

 etc.

IL y a cependant deux conditions essentielles pour obtenir une certaine efficacité :

  • IL FAUT QUE CHAQUE STATION REÇOIVE TOUTES LES STATIONS VOISINES.
  • IL faut harmoniser entre les stations le paramètre PERSIST à une  valeur commune que l'on pourrait estimer à :  PERSIST  =  255 / Nombre_moyen_d'utilisateurs_qrg 

Il ne faut pas se faire d'illusions ! En pratique ces conditions sont rarement observées ce qui conduit à une exploitation peu efficace du canal radio ......  :-(


 

Commande

Min

Défaut

Max.

TAPR

PERSIST

0

127

255

HOST DED

P

0

 -

255

Suggestion de valeur: 64 à la campagne et 16 en ville ...   ;-)

Cas particulier du mode DAMA :
Il s'agit d'un mode d'exploitation " maître/esclave ". Quand une station "maître" (bbs ou node) sollicite une station "esclave" cette dernière répond sans délai (PERSIST=255).

 



RESPTIME   ( response time , AX.25 : timer T2)

Correspond au paramètre timer T2 du protocole AX.25. L'utilisation de ce paramètre n'est pas obligatoire.

RESPTIME correspond à un temps d'attente supplémentaire avant acquittement de trames du type Information. Ce temps d'attente permet de déterminer la fin de l'envoi d'un groupe composé de MAXFRAME trames et de transmettre ainsi un seul acquittement global.

En half-duplex (c.a.d. émission / réception alternées ) l'utilisation de RESPTIME permet d'augmenter  en théorie le débit moyen en réduisant le nombre de trames d'acquittement (RR), donc les risques de collisions. En pratique on prendra une valeur de 1 seconde (en 1200 bds).

Remarque : on peut se poser la question sur l'utilité de RESPTIME du fait que la dernière trame d'un groupe comportant MAXFRAME trames est signalée par l'activation du "flag  bit P" , ce qui correspond à une demande expresse d'acquittement.
 

Commande

Min

Défaut

Max.

Unité

TAPR

RESPTIME

0

0

250

 x 100 ms

HOST DED

@T2

0

100

65535

 x 10 ms

 

 

RETRIES  (nombre max. de répétitions ,   AX.25 : compteur N2 )

Correspond au paramètre N2 du protocole AX.25 . Il s'agit du nombre max. de répétition d'une trame en cas de non acquittement. (Voir aussi le paramètre FRACK).  A l'issue de N2 tentatives il y a généralement déconnexion .La valeur de 12 est la valeur communément utilisée .

Commande

Min

Défaut

Max.

TAPR

RETRY

0

12

15

HOST DED

N

0

12

127

 



SLOTTIME  (intervalle de temps)

Ce paramètre spécifie le temps d'attente de "PERSIST". En pratique on utilise la valeur par défaut de 10 ms .

Commande

Min.

Défaut

Max.

Unité

TAPR

SLOTTIME

0

1

250

 x 10 ms

HOST DED

W

0

10

127

ms

 


TXDELAY (délai émission)

Ce paramètre introduit un délai après activation du signal "PTT" et l'émission effective de la trame. En effet il faut tenir compte du temps de commutation de l'émetteur (relais, verrouillage PLL ..). Durant le temps d'attente TXDELAY , le TNC envoie un signal de synchronisation.

Cette valeur est à optimiser en fonction du matériel. Un TX piloté quartz et commutation d'antenne à diodes sera beaucoup plus rapide qu'un TX piloté par synthétiseur (PLL) et commutations par relais .

Pour fixer les ordres de grandeurs rappelons que la durée d'une trame varie  de 127 à 2213  ms en 1200 bds  (16 à 276 ms en 9600 bds).

En pratique (1200 Bds) on peut partir d'une valeur de 400 ms et diminuer très progressivement jusqu'à ce que l'on constate des problèmes de connexion ou de répétitions.

Par sécurité on ajoutera 50 ms à la valeur trouvée. Il ne faut pas oublier que les stations distantes ont également un "temps de réponse" dû au délai d'ouverture du squelch (parfois très important d'où une information  "signal DCD" fausse = collisions) et à la synchronisation "bit" du TNC.

En 9600 Bds half-duplex les valeurs de TXDELAY souhaitables sont de l'ordre de  20 à 30 ms , la limite étant 100 ms, ce qui n'est pas évident à obtenir principalement sur les TX comportant un pilote à synthétiseur.

Commande

Min.

Défaut

Max.

Unité

TAPR

TXDELAY

0

40

120

x 10 ms

HOST DED

T

0

45

127

x 10 ms

 

                        

                                             

   

 

                         suite.